Vous êtes ici> > Notre histoire > Vex

Histoire de Vex

En 1985, on découvre, près de la tour Tavelli, des matières organiques remontant au Néolithique Moyen, (3’000 Av. J.-C.) et de tessons de céramique du Bronze Ancien (2’000 Av. J.-C.).

                                             On a trouvé aussi, aux abords du village actuel, des tombes contenant des bracelets de la période romaine, déposés au musée d’archéologie.

Vex est mentionné « VES » pour la première fois au 11ème siècle. Le nom provient probablement du latin « vicus ». La première église romane « St-Sylve » a été construite à la fin du 11ème siècle.

Dès l’instant où il apparaît dans les documents, le village de Vex dépend du Chapitre de Sion, qui y était représenté par un major. Vex était intégré au dizain de Sion; Hérémence, par contre, était sous la domination savoyarde jusqu’à la conquête du Bas-Valais par les 7 dizains du Haut (1476).

On suppose que le village primitif de Vex était situé plus près de l’ancienne église, peut-être au lieu-dit « Châtelard », et que le village se serait déplacé plus tard vers son emplacement actuel, à proximité du torrent.

Vers 1200 est construite la tour Tavelli, du nom d’une famille vassale de la Savoie qui détenait un fief indépendant du village. Cette tour fortifiée a été détruite vers 1450 et restaurée en 1997.

L’éloignement de l’église paroissiale a donné l’idée aux habitants de Vex de construire une chapelle pour la messe de tous les jours. Elle se situait à l’emplacement de la maison d’école actuelle. La construction de cette chapelle dédiée à St Antoine et St Blaise pourrait remonter au 16ème siècle.

La révolution française de 1798 supprime les droits seigneuriaux du Chapitre de Sion ; Vex est incorporé au dizain d’Hérémence (l’étoile de la bannière d’Hérémence rappelle ce statut de chef-lieu du dizain).

Vex est incorporé au département du Simplon de 1810 à 1814. La commune fusionne durant quelques années avec celle des Agettes pour limiter le nombre de soldats à fournir à l’Empire Français.

En 1815 le Valais entre dans la Confédération Helvétique, Vex devient le Chef-lieu du district d’Hérens.
Entre 1871 et 1876 a été bâtie, d’après les plans de l’architecte Emile Vuilloud, une nouvelle église paroissiale plus près du centre du village. Elle a été démolie en 1960 pour faire place à l’église actuelle, construite par l’architecte A. Perraudin à Sion

Résumé succinct établi par Laurent Pitteloud et  complété par Antoine Lugon

Quelques dates particulières

1476

Construction du bisse de Vex  

1860

Arrivée du chemin de fer à Sion 

1862

Construction de la route Sion-Vex-Evolène 

1906

Vex est pourvu d’hydrants

1913

Construction de la route Vex-les Mayens de Sion

1915

Vex est pourvu de l’éclairage électrique  

Bibliographie

Antoine Gaspoz,
Jean-Emile Tamini

Essai d’histoire de la vallée d’Hérens
Imprimerie St-Augustin St-Maurice (1935)

Antoine Lugon

St-Sylve de Vex : notes d’histoire paroissiale
L’ancienne église St-Sylve Vex
Paroisse de Vex (1989)  

Mireille David-El Biali

L’âge du bronze en Valais et dans le Chablais vaudois
Un état de recherche
Annuaire de la Société Suisse de Préhistoire et d’Archéologie (1990

Alessandra Antonini,
Hans-Jörg Lehner et Antoine Lugon

Résultats importants d'une fouille d'urgence "préhistoire" et évolution de l'église paroissiale de Nax
Vallesia XLVI (1991)  

André Houot

Le soleil des Morts
Editions du Lombard, Bruxelles (1992)  

Paul de Rivaz

Vex - Petites annales valaisannes – Lausanne (1929)

Louis Blondel

Le château de Vex, Val d’Hérens, Vallesia, tome VI (1951

André Donnet,
Louis Blondel

Châteaux du Valais, Pillet Martigny (1982

Georges de Kalbermatten

Ponts du Valais, Pillet Martigny (1991

Auteurs divers 

Les bisses du Valais, Monographic Sierre (1989

Hérens-vacances

Val d’Hérens (1997)

Pierrette Micheloud

Valais de cœur, La Baconnière (1964

Frédéric Elsig,
Raphaël Dallève

Un primitif moderne, Verseau (1998

Véronique Ribordy

Les chapelles des Mayens de Sion
Sedunum nostrum (1992

Pierre Reichenbach (ed.)

Les aventures de ma vie (1822-1855)
Récit autobiographique de Louis Sierro (1822-après 1883)
Annales valaisannes (1994

Raymond Farquet 

Les funérailles d’une herbe:
La vallée d’Hérens - récits - flashes
Editions de l’Aire (1990

 

 

 

Imprimer le contenu de cette page Recommander cette adresse à un ami Télécharger cette page en PDF
©powered by /boomerang - Photos : Photo-genic.ch et Pierre-Alain Oggier - 2011
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok