Vous êtes ici> > Patrimoine culturel et naturel > Grand-Rhinolophe > Présentation

Le Grand Rhinolophe se présente

Alors que le crépuscule enveloppe le faîte du clocher de ses vapeurs humides,de petites ombrent s'affairent fébrilement, hésitant longuement avant de s'évanouir dans les limbes de l'obscurité. Comme une source éphémère, les Rhinolophes coulent du clocher, en silence. Mais qui sont ces agiles voltiges, petits gnomes des ténèbres, qui depuis la nuit des temps animent furtivement les soirées d'été de St-Sylve?

2 espèces de Rhinolophes vivent en Suisse

Notre pays compte 26 espèces de chauves-souris, sur les 900 peuplant l'ensemble du globe. Notre canton aux habitats très diversifiés abrite 24 espèces différentes, ce qui le place parmi les plus riches de Suisse! Le Grand Rhinolophe fer-à-cheval est doté, comme son nom l'indique, d'un appendice nasal en forme de fer-à-cheval qui lui permet de diriger très précisément ses ultrasons. Parmi les 26 espèces peuplant le ciel helvétique, cette caractéristique ne se retrouve que chez le Petit Rhinolophe fer-à-cheval, copie miniature de son proche cousin. Si le Grand Rhinolophe se reproduit encore dans les combles de l'église de St-Sylve, le Petit Rhinolophe préfère les sources thermales de Combioule pour élever ses jeunes.

Le Grand Rhinolophe en Suisse

Si le Grand Rhinolophe n'a jamais été très fréquent dans notre pays, on constate néanmoins une nette tendance à la diminution dès les années 50. Le Petit Rhinolophe suit également la même évolution. A notre connaissance, le Grand Rhinolophe ne se reproduit qu'aux Grisons, au Tessin et en Valais, où 5 sites attirent des femelles venant donner naissance à leur petit.
La plus grande colonie de reproduction se trouve aux Grisons , dans la vallée du Rhin antérieur. Elle compte près de 130 animaux. La colonie tessinoise abrite 4 femelles seulement. En Valais, deux petites colonies hantent les combles de l'église de Saxon et de Loèche (Ringackerkapelle), avec 4 à 5 animaux dans les deux cas. La colonie de Vex, forte de 40 Rhinolophes, occupe donc le premier rang du canton et forme avec la colonie grisonne la seule colonie viable à long terme pour notre pays!
Dans ce contexte, la colonie de Vex joue un rôle important pour la survie du Grand Rhinolophe en Suisse.

Le Grand Rhinolophe en Valais

En plus des trois colonies de reproduction, 41 sites sont fréquentés par les Rhinolophes. Ils accueillent des individus isolés ou en petits groupes, n'élevant pas de jeune. Ils se répartissent de la manière suivante: 2 anciennes colonies de reproduction, aujourd'hui abandonnées (Cathédrale de Sion et église de Grône), 31 quartiers d'été (occupés le plus souvent par des mâles isolés), 6 gîtes de repos nocturne (entre deux phases de chasse) et 2 sites d'hibernation (galeries de mine). On y distingue 18 églises (7 d'entre elles semblent
abandonnées actuellement), 14 grottes naturelles, 5 galeries de mine et 4 bâtiments.
Le Grand Rhinolophe occupe avant tout les régions de plaine et du bas coteau bas-valaisan, les observations au-dessus de 1500 m étant exceptionnelles. Le Haut-Valais, en amont de Loèche, n'est pas occupé à notre connaissance. Il est intéressant de constater que 6 des 7 églises abandonnées sont situées dans la plaine du Rhône. L'intensification de l'agriculture pourrait bien avoir contraint les Grands Rhinolophes à se réfugier sur les zones de coteau encore intactes! 

Imprimer le contenu de cette page Recommander cette adresse à un ami Télécharger cette page en PDF
©powered by /boomerang - Photos : Photo-genic.ch et Pierre-Alain Oggier - 2011
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok