Vous êtes ici> > Patrimoine culturel et naturel > Les constructions rurales > Les détails constructifs > Les planchers et les plafonds

Les planchers et les plafonds

Dans le cube formé par les quatre parois, on insère les planchers au moment où le montage arrive à la hauteur de l'étage correspondant. Le plancher est fixé dans la rangée de madriers qui présentent, dans leur face interne, une large rainure dont la profondeur peut atteindre 4 cm et où l'on introduit les planches du plancher. Celles-ci sont également munies d'une rainure d'un côté, d'une languette de l'autre pour, qu’une fois jointes, elles forment une surface compacte. On trouve aussi des rainures des deux côtés des planches ; pour obtenir un plancher bien joint, on place alors une lame de bois entre deux planches voisines. On introduit les planches les unes après le autres dans la rainure des poutres, à l'exception de la dernière qu'on n'arrive pas à placer de la même manière : on doit l'introduire de l'extérieur du bâtiment. A cette fin, un des madriers de la façade a une ouverture oblongue de la largeur d'une planche qui le traverse. Par cette ouverture, on fait passer la dernière planche qui d'un côté est un peu moins large que de l'autre ; elle fonctionne ainsi comme un coin. En général, on n'arrive pas à faire entrer complètement cette planche conique lors du montage : un bout de la planche dépasse la paroi de la maison . A mesure que le bois se rétrécit et que des fentes apparaissent dans le plancher, on fait avancer de force la dernière planche ; ainsi, on aura un plancher parfaitement joint. 

Imprimer le contenu de cette page Recommander cette adresse à un ami Télécharger cette page en PDF
©powered by conchita-plus.ch - Photos : Photo-genic.ch et Pierre-Alain Oggier - 2011